CarousselInterne

  • ...
     

LogonLight

Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Connexion

Mesures de soutien supplémentaires

Coronavirus COVID-19 : prolongation et extension
Des mesures de soutien


Le Gouvernement a décidé de prolonger certaines mesures jusqu’à la fin du mois de juin. Des mesures supplémentaires de soutien économique ont par ailleurs été approuvées. Celles-ci doivent mieux soutenir les entreprises, les indépendants et les travailleurs salariés.

 Prolongation du chômage temporaire 
  • Chômage temporaire pour cas de force majeure pour tous les secteurs.
  • Diminution du précompte professionnel pour le chômage temporaire.
  • Extension du chômage temporaire pour cause de mise en quarantaine d’un enfant.
  • Allocations supplémentaires d’incapacité de travail, pour atteindre le niveau de l’indemnité de chômage temporaire.
Mesures de soutien pour les indépendants
  • Prolongation du double droit passerelle de crise.
  • Nouveau droit passerelle actif à partir du 1/1/2021.
  • Report supplémentaire du paiement de la cotisation à charge des sociétés.
  • Allocation complémentaire pour incapacité de travail, afin qu’elle atteigne l’indemnité de droit passerelle.
  • Amélioration temporaire du droit passerelle classique, notamment via une meilleure accessibilité pour les starters et maintien de la constitution de pension.
Réduction de la cotisation patronale dans le secteur de l'événementiel

Pour soutenir la préparation de la réouverture du secteur de l’événementiel, les cotisations patronales des salariés seront réduites (également pour le secteur culturel et le secteur du mariage).

Prime pour soutenir les travailleurs salariés

Les travailleurs salariés percevant un bas salaire, qui sont en chômage temporaire depuis longtemps (plus de 52 jours depuis le début de la crise du coronavirus) et qui sont employés dans un secteur encore fermé obligatoirement au 1er mars 2021, recevront une prime unique pouvant atteindre 780 euros bruts maximum. Le montant réel dépend du nombre de jours de chômage temporaire pendant les mois de janvier, février et mars 2021.

Avantage « tremplin indépendants »

Un demandeur d’emploi au chômage depuis moins d’un an peut démarrer une activité indépendante, moyennant un accompagnement, tout en conservant ses allocations de chômage. Cette prestation est minorée d’une partie des revenus attendus de l’activité indépendante, sauf lorsque cette activité a dû fermer.